Vers une généralisation des tests capillaires pour les restitutions de permis de conduire ?

19 septembre 2013Carl (Admin) Commentaires fermés

Depuis l’instauration de l’éthylotest et – plus récemment – du test salivaire, de plus en plus d’automobilistes français conduisant sous influence alcoolique ou narcotique se voient retirer leurs permis pour une durée d’au moins 6 mois. Chaque année en France sont recensées, 122 546 condamnations pour conduite en état d’ivresse et 50 100 condamnations pour conduite sous influence narcotique, dont 12 700 suspensions de permis (chiffres 2010).

La restitution du permis n’est pas automatique. Depuis 2003, les médecins conseils des préfectures et sous-préfectures peuvent demander des analyses capillaires et décider sur la base de ces résultats si l’individu peut récupérer son permis.

Lire la suite…

  • Share/Bookmark

Pourquoi le GHB est-il si compliqué à dépister?

13 septembre 2013Carl (Admin) Commentaires fermés

Je vais aujourd’hui vous parler d’un des sujets les plus délicats de l’analyse toxicologique : le dépistage du GHB.

Le GHB (gamma-hydroxybutirate) est connu du grand public comme étant la « drogue du violeur », c’est-à-dire un puissant sédatif qui, administré à l’insu de la victime ou sous la menace, permet de la soumettre chimiquement à des fin criminelles (viol, vol, agression, acte de pédophilie, etc.). Cette facette du GHB est véridique. Cependant, cette drogue ne se cantonne pas uniquement aux seuls prédateurs sexuels, loin de là.

Lire la suite…

  • Share/Bookmark

Carl is back ! Le blog de nouveau actif.

12 septembre 2013Carl (Admin) 2 réactions »

Chers lecteurs du blog « Dépistage-Drogue »,

C’est avec grand plaisir que je vous annonce mon retour dans l’animation de ce blog, que vous êtes de plus en plus nombreux à visiter.

Pendant près de deux ans et demi, je suis parti travailler dans un laboratoire à l’autre bout du monde. Submergé de travail et fasciné par mon nouvel univers, je n’ai plus trouvé le temps de faire vivre ce blog comme je l’aurais souhaité. J’ai donc décidé de le mettre entre parenthèses le temps de mon séjour là-bas, mais avec la ferme intention de lui donner une seconde jeunesse à mon retour en France.

L’actualité et les polémiques autour du dépistage ne m’ont pas attendu et j’ai maintenant du pain sur la planche pour rattraper tous ces nouveaux thèmes et en aborder de nouveaux. Les sujets ne manquent pas : dépistage capillaire, sécurité routière, débat sur le dépistage à l’école, nouvelles drogues de synthèse, cannabis légal, restitution de permis de conduire, etc. Voilà qui devrait occuper mes soirées !

En vous formulant la même promesse qu’à mes débuts, à savoir de vous faire partager mon expertise dans le domaine du dépistage et d’y apporter un éclairage pointu, factuel et sans concession, au risque, parfois, de paraître iconoclaste.

Je vous réitère donc ma joie de redonner vie à ce blog, consulté plus d’un demi million de fois depuis son ouverture, et de vous alimenter en actus et infos inédites.

Carl

  • Share/Bookmark

Nouvelle campagne sur le rôle des parents et de l’entourage dans la prévention de l’usage de drogues

28 décembre 2010Carl (Admin) Commentaires fermés

Lors des Assises de la parentalité et de la prévention, organisées par la MILDT en mai 2010, les experts (épidémiologistes, psychiatres, pédagogues, philosophes, juristes, etc.) ont confirmé la nécessité de conforter les parents et l’entourage dans leur rôle en matière de prévention des conduites à risques chez les adolescents. C’est précisément l’axe suivi par cette nouvelle campagne de communication, qui cherche à expliquer aux parents et adultes, mais aussi aux acteurs de la prévention contre la drogue, que de multiples facteurs peuvent intervenir dans la consommation de substances psycho-actives (cannabis, cocaïne, ecstasy, etc.) à l’adolescence. Parmi ces facteurs, nombreux sont ceux qui relèvent de la sphère familiale (interaction parents-enfants, manque d’information, etc.)

Lire la suite…

  • Share/Bookmark

10% de « faux positifs » aux tests salivaires. Et alors ?

1 octobre 2010Carl (Admin) 1 réaction »

Les récentes conclusions de l’Académie Nationale de Pharmacie faisant suite aux travaux du Docteur Patrick Mura, chef du laboratoire de toxicologie du CHU de Poitier, ont jeté l’opprobre sur les tests salivaires, jugés pas assez fiables. Le test salivaire RapidStat, de la société allemande Mavand, utilisé par la Police et la Gendarmerie lors des contrôles routiers, compterait près de 10% de « faux positifs ». En d’autres termes, un automobiliste sur 10  dépistés positifs ne le serait pas en réalité.

La conclusion du Dr. Patrick Mura sonne alors comme une sentence sans appel :
« le RapidStat présente de bien piètres performances ! »

Voilà un jugement que je trouve personnellement extrêmement sévère, car « 10% de faux positifs » signifie surtout 90% de vrais positifs.

Lire la suite…

  • Share/Bookmark

Dépistage du cannabis : un test urinaire d’un nouveau genre

19 mai 2010Carl (Admin) 8 réactions »

Voilà bien longtemps qu’aucune nouveauté notable n’était venue pimenter le petit monde du dépistage urinaire. C’était sans compter une société française spécialisée en la matière. En effet, lancé depuis le début de l’année le test « THC PréDosage » de NarcoCheck pourrait bien changer les méthodes de dépistage et de suivi des consommateurs de cannabis, mais il pourrait aussi ne pas cesser d’alimenter la polémique…

Vous trouverez notamment dans ce billet :

  • Une description de ce nouveau test
  • Une interview de Frédéric RODZYNEK, le Gérant de NarcoCheck (voir plus bas)

Lire la suite…

  • Share/Bookmark

Une étudiante britannique dépiste la cocaïne jusqu’aux picogrammes !

10 mai 2010Carl (Admin) Commentaires fermés

En voilà une qui n’aura aucun mal à trouver du boulot après ses études. Elle vient en effet de trouver un nouveau procédé qui ravira certainement les forces de l’ordre. Sa méthode permettrait de détecter des traces de cocaïne à des seuils encore inatteignables avec les techniques actuelles.

Lire la suite…

  • Share/Bookmark

La consommation passive de cannabis peut-elle générer un test de dépistage positif ?

15 mars 2010Carl (Admin) 5 réactions »

L’une des questions les plus fréquemment posée à propos du dépistage concerne la consommation passive de cannabis. Si je suis en contact avec des fumeurs de marijuana ou de haschich, serai-je positif à un test urinaire ou salivaire ?

Et bien, plusieurs études scientifiques ont déjà été menées sur le sujet depuis plus de 30 ans !

Lire la suite…

  • Share/Bookmark


© 2009-2014 DEPISTAGE-DROGUE.com Tous droits réservés - All Rights Reserved